Le Conseil de développement du Pays Sisteronais-buëch a co-organisé une rencontre le 30 juin 2016 à Gap autour des liens entre développement du territoire et voie ferrée. Convaincus de l’intérêt de la ligne SNCF Grenoble-Veynes-Gap, l’AGV (association d’usagers) et les 7 conseils de développement des territoires situés autour de l’étoile de Veynes ont invité Gabriella TROTTA-BRAMBILLA et Morgane LARRIBE, enseignantes-chercheuses à l’Université Grenoble Alpes, à présenter les conclusions du travail mené par leurs étudiants sur le thème « Territoires de la ligne des Alpes: acteurs, mobilités, projets ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avec plus d’une soixantaine de participants, la volonté de démontrer les potentiels de développement de l’infrastructure a été largement partagée. Analysé sous le prisme des enjeux de mobilité, de paysage, d’économie, d’urbanité et de ruralité, le travail de ces étudiants a soulevé un besoin, celui de mieux valoriser le service public lié au train. C’est sur ce point que les enseignantes souhaitent poursuivre les travaux en 2017, en envisageant l’aire gapençaise comme futur territoire d’étude.

  • La presse en parle:
By | 2016-11-30T10:54:02+00:00 juillet 13th, 2016|Conseil de développement|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment