C.R.E.T. 2015-2017 Impulser et accompagner la transition écologique et énergétique

Il s’agit du premier axe stratégique du Contrat Régional d’Équilibre Territorial (C.R.E.T.) La stratégie se décline dans la continuité de démarches engagées sur la période 2007-2015.  Ainsi, la programmation opérationnelle sur cet axe traduit notre volonté de poursuivre l’accompagnement de la prise en compte des enjeux de la transition écologique et énergétique par des actions locales qui permettront la réduction de la consommation énergétique dans le service public (consommation énergétique des bâtiments publics, logements, éclairage public, eau…).

Dans le cadre des différents schémas régionaux, le sisteronais-Buëch est situé au cœur de la vallée des énergies nouvelles, nos ressources naturelles et climatiques sont un potentiel indéniable de développement. Elles sont créatrices de valeur et permettent d’accroitre la production d’énergie renouvelable et la réduction de la consommation des énergies fossiles. Les projets collectifs et coopératifs seront privilégiés. Grâce aux travaux conduits par le Parc  et le Pays sur la transition écologique et énergétique, sont inscrits dans la programmation les projets de réseau de chaleur et de valorisation des ressources et des savoir-faire locaux de la filière bois et écoconstruction.

Depuis 7 ans, nous avons travaillé dans le cadre de la coopération transfrontalière sur la prévention de la production des déchets en essayant de développement les actions de compostage, de récupération/réutilisation  et de tri, afin de réduire la production d’ordures ménagères. Tout ceci, s’accompagne d’un changement des modes d’organisation de collecte de ces déchets qui ont pour conséquences de faire évoluer les approches et les solutions techniques. Ainsi, la communauté de communes du Serrois est lauréate de l’appel à projet « zéro déchet zéro gaspillage ».

Enfin, ces ressources naturelles et patrimoniales doivent être exploitées durablement, des dispositifs existent et sont portés par les chambres consulaires d’agriculture et le P.n.r.  Notamment, ceux qui concernent les mesures agroenvironnementales et climatiques M.A.E.C. Concernant la préservation de la biodiversité de nombreux sites sont classés zone Natura 2000, l’animation pour ces espaces et portée par différentes structures. (Syndicat de rivière, PARC…)

La mobilité fait l’objet d’une attention particulière, en essayant de développer des solutions au plus prés des attentes des habitants (navette inter-quartiers, covoiturage, vélos électriques…).

Enfin, à l’échelle du Pays commence à émerger des initiatives dans le domaine des systèmes alimentaires territoriaux. Ces projets pourront être accompagnés dans le cadre de notre candidature Leader et dans le cadre de la convention d’objectifs du P.n.r. des Baronnies provençales.